Vie pratique à Athènes

Publié le par Claire Seguin

Vie pratique à Athènes

Athènes, l’Académie de Platon, dans le quartier Monastiraki.

Charmée par une cité où ma vie n’a pas été facile, mais dont pourtant je n’ai cessé d’apprécier les diverses facettes, je suis toujours surprise par le ton acrimonieux de certains commentaires sur Athènes. La capitale grecque mérite d’être explorée et réserve des surprises heureuses à ceux qui prennent le temps d’apprivoiser ses rues parfois austères au premier regard mais dont on apprend à aimer les traits de caractère très typés.

Athènes reste une ville à dimension humaine et qui accorde une large part à la convivialité. Les immeubles paraissent modernes, voire abrupts, par exemple, mais l’art du balcon grec, protégé d’un auvent, garni de plantes vertes, occupé toute l’année par ses occupants, est unique et révélateur d’un mode de vie qui privilégie les relations intérieur/extérieur. Les places des quartiers sont elles-aussi animées toute l’année d’une véritable vie sociale. Les habitants s’y retrouvent, discutent sur un banc tandis que les enfants jouent, s’attablent à un café, organisent parfois des réunions politiques. Lorsque vient l’hiver, les rues bordées d’orangers deviennent magnifiques…

Il est certain que les mois de juillet et d’août ne sont pas les meilleurs pour apprécier Athènes. Les fortes chaleurs incitent beaucoup d’Athéniens à quitter la capitale pendant les mois d’été, lorsqu’ils en ont la possibilité. Découvrir Paris au mois d’août, lorsque la ville s’est vidée des ses habitants, n’est pas non plus propice à s’en faire une juste opinion. Je ne saurais trop conseiller aux passionnés d’archéologie qui souhaitent consacrer plusieurs journées à l’exploration des trésors athéniens d’envisager, s’ils le peuvent, un séjour hors saison. L’hiver compte de très belles journées ensoleillées, le printemps est doux et l’arrière-saison délicieuse…

 

Arrivée et départ d’Athènes :

Pour l’aéroport : consulter la fiche Comment aller en Grèce : l’avion.

Pour les gares routières : consulter les fiches Comment aller en Grèce : le bateau et Comment circuler en Grèce : les bus interurbains.

Pour le train : consulter la fiche Comment circuler en Grèce : le train.

Pour les arrivées et départs à des heures indues (tôt le matin / tard le soir) :

La place Omonia peut servir d’étape temporaire ou de sas. On y trouve :

Des casiers automatiques où entreposer des bagages dans la station de métro (ouverte environ de cinq heures du matin à minuit le soir).

Une excellente boulangerie ouverte 24/7 : boulangerie, pâtisserie, sandwichs, salades, café, jus de fruits frais… Elle est située à l’angle de Panepistimiou et de la rue du 28 Oktovriou / Patission.

Un cybercafé à proximité (rue Akadimias n°78, à cinq minutes de marche ; voir plan et explications plus loin) ouvert 24/7.

Vie pratique à Athènes

Le quartier Omonia : repères.

Se loger à Athènes

Les possibilités de logement à Athènes sont vastes : les hôtels sont nombreux, il est possible de se loger aussi en auberges de jeunesse, dans des appartements en location, voire au camping. Le choix est propre à chacun. Le meilleur conseil que je puisse donner est peut-être de parcourir la page sur les Quartiers d’Athènes afin d’ajuster son choix à ses exigences. Il est possible aussi de consulter le site touristique de la ville d’Athènes, www.thisisathens.org, qui donne beaucoup d’adresses (en anglais).

Internet : les réseaux WIFI sont fréquents et en général de bonne qualité dans les hôtels, les auberges de jeunesse, certains cafés… Il suffit de se renseigner avant de choisir son logement. Les appartements loués à la semaine sont souvent équipés.

Cybercafés dans le centre ville d’Athènes : les cybercafés ne sont pas très nombreux mais plusieurs existent. Dans le centre ville, le meilleur est sans conteste Bites & Bytes, sur Akadimias, n°78 (consulter le plan). Postes de bonne qualité, entretenus, avec anti-virus. Ouvert 24/7. 2€ /H. Facile à localiser. En général, ambiance paisible. Un second existe, à la même enseigne, au cœur de Plaka, rue Kapnikareas (Καπνικαρεας) auprès du square de l’ancienne agora (Παλλαιας Αγορας).

Il en existe d’autres sur Patission, dont un qui se trouve au n° 50, au-dessus du Musée national archéologique d’Athènes, sur le même trottoir, un pâté de maison après le square du Musée. Les plages horaires sont larges (08:00-00:00 ; 24H le vendredi et le samedi) et les postes bien tenus.

Laverie : les laveries automatiques ne sont pas si nombreuses. La plus pratique dans le centre est celle d’Akropoli. Je ne donnerai pas beaucoup de conseils sur les hôtels ou autres formes de logement : le choix est personnel. Mais le complexe Athens Backpackers & Studios qui se trouve à Akropoli peut-être un bon moyen d’être dépanné si l’on arrive à l’improviste.

L’auberge de jeunesse : excellente. Dortoirs mixtes ou Filles. Spacieux. Salle de bain et coin cuisine dans chaque dortoir. Wifi. Ouvert 24/24. Autres possibilités de logement en studios (voir sur leur site www.athensstudios.gr).

Une laverie : 5€/lavage ; 2€/séchage. La monnaie peut être faite au Sports bar. Lessive offerte à ceux qui la demandent. Ouvert de 08:00 à 22:00.

Deux cafés : le Fish bar & le Sports bar.

Wifi accessible sur l’ensemble du complexe.

La culture est très anglo-saxonne. On trouve toujours des places hors saison, mais l’adresse est connue et très fréquentée. Ce qui est appréciable comme lieu de recours, c’est que chaque entité est autonome. On peut accéder à la laverie par exemple sans être logé à l’Auberge de jeunesse.

Les transports à Athènes :

Vie pratique à Athènes

Le métro dans le quartier Monastiraki.

Les transports fonctionnent bien et le métro, comme le tramway, sont d’un usage aisé pour ceux qui ne connaissent pas la ville.

Prix des billets de métro/tram/bus : Le billet « Integrated » (métro/tram/bus) coûte 1,40 € et est valable 1 heure 30 minutes, toutes correspondances admises. Il existe aussi un billet à usage unique pour les bus ou tramways qui coûte 1,20 €.

Pour les touristes, un billet 3 jours est proposé avec un aller-retour pour l’aéroport, à un prix intéressant.

Pour ceux qui n’ont pas besoin du billet A/R pour l’aéroport, il est possible de prendre un billet 24H ou 7 jours, dont la validité commence au moment du compostage initial : par exemple, un billet 24H acheté et composté le mardi à 15H est valable jusqu’au mercredi suivant à 14H59. Le système est très pratique.

24H = 4€ / 7 jours = 14€

On peut prendre aussi un abonnement au mois, en présentant une pièce d’identité et une photographie (pour la carte), qui coûte 45€ pour tous les transports et 20€ pour les bus/trams uniquement.

Il faut faire attention à bien conserver son titre de transport. Les contrôles sont fréquents.

Les billets « integrated » sont valables dans tous les modes de transport, avec autant de changements souhaités pendant 1H30. Compte tenu de la crise, les Athéniens sont solidaires. S’ils n’ont plus l’usage d’un billet dont la validité court encore pendant une heure, par exemple, ou 55 minutes, ils laissent le billet en sortant du métro sur le composteur. Des usagers désargentés attendent les billets encore utilisables à l’entrée du métro…

La poste 

Les bureaux de poste sont nombreux et les horaires très variables. Le nom en grec de la poste est ταχυδρομείο [tahidhro'mio], mais il est toujours doublé du nom en anglais : « Hellenic Post ». Le prix des timbres est équivalent aux prix français ou belges. 

Vie pratique à Athènes

Le bureau de poste de l’Acropole.

A titre indicatif, trois bureaux de poste dans le centre et les quartiers touristiques :

Tachidromio Akropolis, Dionysiou Areopagitou 7. Située au métro Akropoli, et à quelques mètres de l’Office de tourisme d’Athènes, installé dans la même rue en direction de l’Acropole, ce bureau est facilement accessible aux touristes.

Horaires : Lundi – Vendredi : 7:30 – 20:30 ; Samedi : 7:30 – 14:30.

Sur l’Acropole : un petit bureau de poste est installé face aux guichets d’entrée  de l’Acropole et présente l’avantage d’être ouvert le dimanche matin. Parfait pour les cartes postales !

Horaires : Lundi – Samedi : 8:30 – 15:30 ; Dimanche : 9:00 – 13:30.

Omonia : l’un des plus grands bureaux de poste d’Athènes se trouve au n° 100 de la rue Aiolou, à l’angle de la rue Stadiou, à deux pas d’Omonia (sous une arcade).

Horaires : Lundi – Vendredi : 9:00 – 21:00 ; Samedi : 8:00 – 15:00.

Bibliothèques

La Bibliothèque nationale grecque (Εθνική Βιβλιοθήκη της Ελλάδος) : c’est un endroit désuet et délicieux, accessible sur simple présentation d’une pièce d’identité, mais strictement réservée à la consultation d’ouvrages de recherche (fermée en août).

 

Vie pratique à Athènes

La Bibliothèque nationale grecque, sur Panepistimiou.

La bibliothèque de l’Institut français : consulter la page Présence française en Grèce.

Kiosques ouverts 24/24h 

Vie pratique à Athènes

Le kiosque de Sygrou-Fix ouvert 24H/24.

Il y a peu de kiosques ouverts 24h/24 mais on en trouve quelques-uns. Il y en a un à Sygrou-Fix, de l’autre côté du « boulevard de petite ceinture », au niveau du 59 rue Kallirrois, ou sur la Piraeus Street (la rue du Pirée).

Centre d’Information pour les touristes

Dans le centre touristique d’Athènes, il y a un bureau d’information pour les touristes à proximité du métro Akropoli, sur la rue piétonne Dionysiou Areopagitou.

Horaires : Lundi-Vendredi : 09:00 – 20:00 ; Samedi, Dimanche et Jours fériés : 10:00 – 16:00.

Les visites à ne pas manquer

 

Vie pratique à Athènes

Athènes, l’Acropole.

Il n’y a pas de site archéologique athénien « mineur ». Tous sont extraordinaires. La seule recommandation que je me permettrai sera donc d’un ordre de pure organisation pratique : certains sites se visitent rapidement, d’autre méritent qu’on leur accorde du temps. Parmi les sites inclus dans le prix d’entrée de l’Acropole (12€), trois sont plus importants que les autres : l’Acropole elle-même bien sûr, l’Ancienne Agora et le Kerameikos. Répartir ces trois visites sur plusieurs journées, puisque le billet est valable quatre jours, me semble une bonne idée.

Parmi les musées athéniens, s’il n’y en a qu’un à visiter, c’est le Musée national archéologique d’Athènes qu’il ne faut pas manquer. C’est la collection d’art grec la plus extraordinaire qui soit et qui ne connaît aucun équivalent.

 

Vie pratique à Athènes

Le Musée national archéologique d’Athènes, 44 rue Patission.

Adresse : 44 rue Patission, 10682 Athènes

Site : www.namuseum.gr

Horaires : lundi-dimanche 08:00 – 20:00.

Prix d’entrée : 7 €.

Le plus simple et de remonter l’avenue à partir d’Omonia (7 à 8 mn à pied). Il faut compter au moins trois heures pour la visite. Un café, dans un patio intérieur, permet de se restaurer.

La ville d’Athènes compte cependant bien d’autres musées passionnants à visiter. Parmi ceux-ci plusieurs d’entre eux sont consacrés à l’art populaire grec. Situés pour la plupart au pied de l’Acropole, entre Monastiraki et Plaka, ils constituent de petites entités indépendantes qui méritent une courte visite au cours d’une promenade.

 

Vie pratique à Athènes

Cinéma en plein air de Thisio.

Cinéma en plein air : Plusieurs cinémas en plein air existent à Athènes. Le plus célèbre est celui de Thissio, face à l’Acropole, rue A. Pavlou. 

Vie pratique à Athènes

Relève de la garde, Parlement d'Athènes.

La relève de la garde : toutes les heures (venir à moins 5).

Parmi les spectacles qui attirent les touristes, la relève de la garde grecque est très prisée. Elle a lieu devant le Parlement grec, place Syntagma, toutes les heures. Il suffit de se présenter quelques minutes avant la relève pour ne rien rater du spectacle. Les costumes varient selon les saisons…

 

Vie pratique à Athènes

Inspection de la relève de la garde, Parlement d'Athènes.

Publié dans Grèce

Commenter cet article