La faune à Athènes

Publié le par Claire Seguin

La faune à Athènes

Les chats de Plaka.

En dépit de son statut de capitale, de sa population, de ses rues livrées à la circulation routière, Athènes est une ville qui accorde une large place à la végétation et à la faune. Les rues bordées d’orangers, les balcons chargés de plantes vertes et surtout les parcs, dont l’immense parc de l’Acropole, offrent autant de possibilités à la végétation de s’exprimer et à la faune de nicher, de s’épanouir, de cohabiter avec les Athéniens.

Chats et chiens des rues vivent en liberté dans Athènes, sans être jamais complètement livrés à eux-mêmes. Beaucoup des chiens errants portent un collier avec des étiquettes attestant qu’ils sont suivis par un service vétérinaire. Les chats sont nourris par les habitants. Ils sont particulièrement nombreux sur le site de l’Acropole et sur les collines arborées qui l’entourent. Les sites archéologiques sont souvent eux-mêmes visités par les félins, gardés par un chien, que l’on côtoie lors des promenades archéologiques…

La faune à Athènes

Chien des rues prenant le soleil à Monastiraki, dans le centre d’Athènes, au mois de décembre dernier.

Certains chiens dépendent des sites archéologiques mais d’autres sont simplement ceux qui ont choisi la rue, la place pour territoire. On retrouve au fil des jours les mêmes chiens à Syntagma, ou dans la rue Ermou, où ils cohabitent avec les commerçants, certains dormant jusque dans l’entrée des boutiques… Les chiens errants du centre d’Athènes inspirent rarement pitié. Ils sont bien nourris, intégrés à la vie de tous. D’autres chiens ont l’air plus abandonnés lorsqu’on les rencontre sur des parkings ou dans des quartiers isolés. Mais d’une façon générale, la cohabitation entre les Athéniens et ces animaux auxquels une attention est toujours accordée semble cependant paisible.

Les sites archéologiques

Les sites archéologiques, qui ont été remarquablement préservés au milieu de parcs naturels et boisés, accordent une large place à la flore et à la faune, qu’ils protègent. Des panneaux répertorient les espèces communes qui y vivent et attirent l’attention des visiteurs sur la faune grecque.

La faune à Athènes

La faune à Athènes.

Ce tableau exposé sur le site de l’Ancienne Agora répertorie les animaux qui vivent sur le site, les oiseaux, les papillons, mais aussi les lézards, les serpents et surtout les fameuses tortues athéniennes si surprenantes lorsqu’on les découvre en liberté …

L’immense parc de l’Acropole

Si l’Acropole est un lieu mythique, on oublie parfois qu’elle est nichée au milieu d’un parc immense, descendant vers l’Ancienne Agora d’un côté, et se prolongeant en plusieurs autres collines du côté de la mer. Les promenades dans le parc sont délicieuses le soir, lorsque les Athéniens viennent contempler le coucher du soleil entre amis, face à Thissio ou sur la colline Filopapou, dont le point de vue élevé embrasse toute la cité depuis la mer jusqu’aux montagnes. Elles peuvent l’être à toute heure de la journée, et en particulier le matin, lorsque la nature s’éveille. C’est aussi le meilleur moment pour observer les oiseaux ou les tortues qui vivent là en liberté…

 

La faune à Athènes

Au cœur de l’été, rencontre avec deux tortues de l’Acropole.

Les tortues sont nombreuses dans le parc de l’Acropole et sur les collines qui l’entourent. On peut les observer l’été, le matin ou l’après-midi lorsqu’il fait très chaud. Elles vivent en liberté complète et il arrive qu’on les rencontre parfois avec des petits…

Le Jardin national

Derrière le Parlement qui surplombe la place Syntagma, le Jardin national est un autre lieu de promenade, plus policé, mais tout aussi verdoyant, où l’on peut se frotter à la faune et à la flore athénienne. Pour les enfants, un petit zoo propose quelques animaux dans des enclos, parmi lesquels les animaux européens communs de la basse-cour…

 

La faune à Athènes

Bouc au zoo d’Athènes.

Lorsque les étés sont très chauds ou si l’on a besoin de faire une pause entre des visites culturelles qui peuvent lasser des enfants, une étape dans le Jardin national, à l’ombre de ses arbres, peut donner l’occasion à des enfants de s’amuser un moment en observant les canards, chèvres, oies, lapins, et autres animaux de la ferme… Le Jardin possède aussi des bassins avec des tortues aquatiques.

La faune à Athènes

Lapins à portée d'objectif au zoo d'Athènes…

Publié dans Grèce

Commenter cet article