Comment aller en Grèce : la route.

Publié le par Claire Seguin

Comment aller en Grèce : la route.

Athènes, centre ville.

Les routes pour se rendre en Grèce sont convenables. Je sais que certains conducteurs sont des inconditionnels de la voiture. Ils ne rencontreront aucune difficulté majeure. Venant de Budapest, j’ai moi-même pris la route pour me rendre à Athènes au printemps 2013 et je garde un bon souvenir de mon voyage, en passant par Belgrade et la Macédoine. Cependant, après la plaine qui entoure la capitale de la Serbie, la route devient une route de montagne. C’est magnifique de jour mais je n’aurais pas voulu la faire de nuit. En Serbie, les hôtels sur le bord de la route, après Belgrade, sont rares. Le temps de trajet est aussi très ralenti par les virages et l’attente aux frontières (Serbie, Macédoine, Grèce).

Au sud de Belgrade, les conducteurs « roulent sur la ligne ». Les routes étant larges mais à une seule voie de chaque côté, les voitures lentes roulent sur la ligne de droite, permettant aux voitures rapides de les dépasser sans franchir la ligne de démarcation centrale.

Je ne pense pas que la voie terrestre soit la meilleure pour ceux qui dépendent des bus ou des trains. Il n’y a d’ailleurs pas de trains internationaux pour la Grèce. 

Publié dans Grèce

Commenter cet article