Comment aller en Grèce : l’avion.

Publié le par Claire Seguin

Comment aller en Grèce : l’avion.

Athènes, le Lycabette.

L’avion est certainement le moyen de transport le plus rapide et souvent le plus économique pour se rendre en Grèce si l’on prend son billet avec un peu d’avance, en profitant d’éventuelles promotions. Il existe de nombreux départs à partir de Paris et de Bruxelles vers Athènes. L’accès à l’aéroport de Bruxelles est aussi plus simple, plus rapide et meilleur marché (8,50 € le billet de train Gares de Bruxelles (Midi/Central/Nord)-Aéroport ; une demi-heure de trajet environ) que l’accès aux grands aéroports parisiens, pour ceux qui vivent dans le nord.

Aéroport d’Athènes (Athens International Airport (AIA) “Eleftherios Venizelos”) : petit, très moderne, très lumineux, il ne présente aucune difficulté d’accès ni à l’arrivée, ni au départ. Il est cependant assez éloigné d’Athènes car il est situé dans une vallée parallèle à celle de la capitale grecque, ce qui rallonge les trajets.  

Il y a toujours beaucoup de taxis à l’arrivée mais le trajet est assez long. Il convient de prévoir environ 35 € de jour et 50 € de nuit.

On peut aussi prendre le métro, très facile d’accès, et reprendre ensuite un taxi à la station la plus proche de son hôtel ou place Syntagma [sintarma] pour le centre ville. 

Comment aller en Grèce : l’avion.

Athènes, place Syntagma, avec le Parlement grec la surplombant.

La place Syntagma est le cœur de la ville : épicentre commercial, c’est le point de départ des promenades shopping, mais aussi un lieu de rencontre et de débat social, puisque la plupart des manifestations s’y tiennent, que ce soit lors des festivités ou des revendications sociales, fréquentes en Grèce depuis des mois.Ses arbres, sa fontaine, ses nombreux kiosques, contribuent aussi à son caractère convivial et attirent autant les Athéniens que les touristes.

Comment aller en Grèce : l’avion.

Place Syntagma, Athènes.

Point de vue sur la rue Ermou, dans l’autre sens : lorsque l’on sort du métro Syntagma, le plus simple est de descendre sur la place, dos au Parlement, et de traverser au feu en direction de la grande rue commerçante d’Athènes, la rue Ermou, et du Mac Donald, devant lesquels s’arrêtent beaucoup de taxis. La rue Ermou, piétonnière, attire de nombreux badauds à toutes les heures de la journée. De grands hôtels, souvent de haut standing, sont aussi installés sur la place Syntagma ou dans les rues environnantes. Les taxis se mettent à la disposition des passants, soit en attendant sur place, soit en passant régulièrement sur les lieux.

Prix des billets de métro pour l’aéroport (actuellement) : 8 € pour un aller,  14 € pour un aller-retour, 14 € pour un Ticket de groupe/2 personnes, 20 € pour un Ticket de groupe/3 personnes. Les billets sont en vente au guichet ou dans des distributeurs (acceptant les billets de 5 €, 10 € et 20 €). Le temps de trajet est de 30 à 40 mn pour le centre ville  (Syntagma – Monastiraki). Il y a des escaliers mécaniques et des ascenseurs dans toutes les stations.

Les taxis à Athènes sont extrêmement nombreux : il suffit de faire signe au premier venu depuis le bord du trottoir. Vous n’aurez pas d’attente en centre ville.

Il existe des bus Express qui circulent 24/7. Le départ se fait au niveau des Arrivées. Les tickets de bus sont vendus au kiosque d’info/ticket, à la sortie des Arrivées, entre les portes 4 et 5, ou à bord (même prix). Prix du ticket : 5 €.

Bus X93 : qui dessert les Terminaux A (Kifisos) et B (Lioson) des gares routières, avec un arrêt à la station de métro Kifissia (temps estimé : 65 mn).

Bus X95 : qui dessert  la place Syntagma, au centre d’Athènes (temps estimé : 60 mn). Il s’arrête et se prend à une dizaine de minutes de la place Syntagma, à l’angle du Musée de la Guerre (Πολεμικο Μουσειο), derrière le Parlement (face au Parlement, prendre la première rue à gauche (V. Sofias), qui longe immédiatement le Parlement, et marcher jusqu’au Musée, un bâtiment moderne avec des engins de guerre dans son jardin, très intéressant à visiter par ailleurs).

Bus X96 : qui dessert Le Pirée, avec un arrêt aux stations de métro N.Faliro et Piraeus (Le Pirée) (temps estimé : 90 mn). Au Pirée, le bus se prend devant la gare du métro, en traversant la rue qui longe le quai du port. Le billet s’achète à un kiosque à la station suivante, toujours sur le quai (on redescend, on achète son billet et on remonte !) ou on y va à pied (150 mètres à gauche, face à la mer).

Bus X97 : qui dessert la station de métro Elliniko, avec un arrêt aux stations de métro Ag. Dimitrios et Dafni (temps estimé : 45 mn).

Le temps estimé est une approximation proposée par les informations que l’on peut consulter sur le site «www.athenstransport.com» (en anglais). Pour les bus athéniens, on peut consulter aussi le site grec «www.aosa.gr». Il y a plusieurs bus par heure.

Publié dans Grèce

Commenter cet article